Tout sur l'immobilier à Dunkerque et alentours
vendre un logement à Dunkerque
Vendre un bien

Achet-revente : les clés pour réussir votre double projet immobilier

Si vous avez lancé un projet de vente immobilière, c’est avec un plan bien élaboré. Vous allez peut-être réaliser une autre opération ensuite. Comptez-vous acheter un nouveau bien immobilier ? Allez-vous déménager dans une nouvelle région ? Avez-vous besoin du fruit de la cession pour investir dans le locatif ? Etc. Quel que soit votre objectif, avant de vendre un logement à Dunkerque, vous voulez savoir comment vous préparer convenablement. Voici les clés pour mener à bien votre double projet.

Vous voulez vendre votre logement à Dunkerque pour en acheter un autre

40 % des personnes voulant vendre un logement à Dunkerque ont l’intention d’injecter le fruit de la cession dans une nouvelle acquisition. Comment allez-vous vous organiser, sachant qu’il faut conclure la vente, mais aussi préparer votre futur achat ?

Arrangez-vous pour que vos deux projets coïncident

Faire coïncider la vente et votre acquisition l’une après l’autre, c’est l’idéal. Mais il faut y arriver. Si vous parvenez à vendre un logement à Dunkerque, mais l’achat n’a lieu que plusieurs mois après, vous vous retrouvez dans une période de transition. Où allez-vous vous loger ? Qu’allez-vous faire de vos meubles en trop dans l’entre-deux ? Etc. Si vous achetez avant d’avoir vendu, et si le crédit pour votre logement initial court toujours, alors il va falloir vous débrouiller avec deux crédits à la fois.

Pour bien vous organiser, mettez à profit le délai de réalisation de la vente. Vous disposez de quelques mois réglementaires entre la signature du compromis de vente et celle de l’acte définitif. Si vous avez signé un mandat de vente exclusif, ce dernier dure 3 mois, et l’agence s’engage à vous trouver un acheteur d’ici là. Ça permet de prévoir vos délais pour trouver votre nouvelle acquisition. Qui sait si vous ne parviendrez pas à vendre et acheter dans la même semaine ?

Souscrivez un prêt relais pour acheter votre nouvelle propriété

Pour acheter avant de vendre un logement à Dunkerque, vous pouvez souscrire un prêt relais, un crédit à court terme pouvant durer deux ans maximum. Grâce à cela, vous pouvez tout de suite acheter, puis utiliser l’argent de votre vente pour rembourser l’emprunt.

Le seul souci, c’est que les banques ne prêtent généralement que 70 % de la valeur estimée du bien visé. Vous pouvez avoir besoin d’y adosser un crédit immobilier classique pour compléter.

Jouez avec vos délais pour vendre

Vous avez le droit de moduler les délais réglementaires pour vendre un logement à Dunkerque. Vous pouvez, au choix :

  • Allonger le délai de réalisation de la vente (le délai suivant la signature du compromis), et ainsi, vous donner le temps nécessaire pour conclure votre acquisition.
  • Demander à l’acheteur de consentir à un « différé de jouissance ». C’est une clause qui vous donne le droit de rester dans le bien vendu jusqu’à ce que vous ayez trouvé votre nouvelle résidence. L’occupation peut se faire à titre gracieux ou nécessiter le versement d’une prestation compensatoire mensuelle.
  • Dans le contrat d’acquisition pour votre futur logement, vous pouvez ajouter une clause suspensive prévoyant la mise en attente de la transaction tant que vous n’êtes pas parvenu à vendre votre bien actuel.

Tout ceci, bien sûr, si vous vendez pour pouvoir acheter autre chose.

Votre plan est de vendre pour faire construire une maison individuelle

Et si votre objectif, c’était de vendre un logement à Dunkerque pour pouvoir construire ensuite votre nouvelle résidence ? Les problèmes sont doubles dans ce cas de figure :

  • Après avoir signé un contrat de réservation avec le promoteur, la fin des travaux n’est généralement prévue qu’entre 8 et 18 mois. Et c’est sans compter les possibles retards de livraison ! Après cela, il faut encore vous laisser le temps d’emménager. Si vous avez souscrit un crédit immobilier, vous n’aurez peut-être pas le temps de vendre avant qu’il n’arrive à échéance.
  • Les travaux n’étant pas finis, le coût réel de la construction est incertain et risque d’augmenter. Or, suivant le marché et les négociations menées avec vos acheteurs, vous risquez de vendre votre propre logement moins cher qu’espéré. Attention, donc, à ne pas vous retrouver avec un plan de financement insuffisant.

La meilleure stratégie est de souscrire un prêt immobilier à l’approche de la fin estimée des travaux, en croisant les doigts pour que tout s’enchaîne comme il faut. Sinon, anticipez la possible période de transition, afin de pouvoir rapidement trouver une solution.

Vous vendez votre propriété actuelle sans projet immédiat pour la suite

Si vous n’avez pas d’achat prévu après votre vente, vous avez tout le temps devant vous. L’avantage, c’est que si les choses traînent, vous n’avez pas à baisser votre prix de vente, ni à attendre le meilleur moment pour concrétiser la transaction. Attention toutefois, un logement qui reste trop longtemps sur le marché risque de faire fuir les acheteurs, qui peuvent croire que quelque chose cloche avec votre bien. Il vaut peut-être mieux conclure rapidement votre vente, plutôt que de risquer que la valeur du logement diminue.

Vous savez maintenant comment vendre efficacement pour mieux acheter. Pourquoi ne pas recourir aux services d’un professionnel de l’immobilier ?

Article écrit par:

Directeur d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Enregistrer
Tweetez
Partagez